BRING US TO OURSELVES, MIKHAIL

BRING US TO OURSELVES, MIKHAIL
video HD, 16'34'', 2009 / HD / Dialogue : Russian / Subtitiles : English, French, Spanish
Production: Le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains


Palais de Tokyo, Paris, January 2011




In an airport somewhere, a puppet of Mikhail Gorbatchev gives a monologue in the dark, gripped by the threat of the catastrophe erupting outside. Powerless and unable to react, he awaits the creeping collapse of his world.

« Bring us to ourselves, Mikhail is a video-essay, somewhere in-between a fiction-documentary and a filmed puppet-show .
At the origin of this project is a Louis Vuitton promotional photograph showing Mikhail Gorbatchev in a black limousine passing by the Berlin Wall. Literally derived from the text of the advertisement which presents the imaginary scene of Gorbatchev coming back from an historically important conference, the story freezes the exact moment when the picture was captured, and brings it to a parallel scenario enabling to reflect on the relationships between History, tragedy, representation and subjectivity through the animation of a full size Gorbatchev puppet by two professionals puppeteers.
The Russian voice-over, (with English or French subtitles), articulates the pieces of a fictitious conference, built from authentic texts written or read by Gorbatchev.


La marionnette de Mikhaïl Gorbatchev monologue dans les ténèbres d’une loge d’aéroport en proie à une menace catastrophique qui se déchaîne à l’extérieur. Incapable de réagir, seule et impuissante, elle assiste à l’insaisissable faillite de son environnement avec ses marionnettistes pour seul soutien.« Bring us to ourselves, Mikhaïl » est un essai vidéo, entre le documentaire, la fiction et le spectacle de marionnette filmé. Une photographie publicitaire de Louis Vuitton mettant en scène Gorbatchev devant le mur de Berlin est à l’origine du projet.

Prenant acte de la légende de l’image, qui précise le scénario fictif de Gorbatchev revenant d’une conférence, le récit gèle le temps de pause de la photographie et l’emmène dans un scénario parallèle pour en faire le théâtre d’une réflexion sur les rapports entre histoire, tragédie, représentation... Par l’intermédiaire d’une effigie de Gorbatchev en taille un animée par deux marionnettistes. La voix off, en russe sous titré, reconstitue les fragments du discours fictif, à partir de lambeaux de discours et publications de Gorbatchev.




Screenings : 
Galeries Cinéma, WIELS program, Brussels, 2013
Cinéma 104, Pantin, Fr, 2013
Prix Médiatine, Brussels, Belgium, 2012
Palais de Tokyo, Paris, Fr, 2011
Les Instants Vidéo, Marseille, Fr, 2011
Theatron Open-Air-Festival, Munich, Olympiaparc, Germany, 2011
Festival Regard sur le court métrage au Saguenay, Quebec, 2011
Festival les Urbaines, Lausanne, Switzerland, 2010
Kassel Documentary Film and Video Festival, Kassel, Germany, 2010

Soft Machine -Panorama 12, LE FRESNOY, Tourcoing, Fr, 2010
Up-and-coming Festival, Hanovre, Germany, 2010
FIIE, Paris, France, 2010
Soirée Flare, Musee Fabre, Montpelier, France, 2010
Lille 3000, Gare saint-sauveur, Lille, France, 2010